Forum

Le marché de l'occasion à l'origine des prix élevés...

Réagissez aux News postées sur le site Xbox Mag. Vous ne gagnez pas de points, ni de femme nue dans un cake, mais au moins vous prouvez que vous avez des choses à dire.

Modérateur: Modérateurs

Le marché de l'occasion à l'origine des prix élevés...

Messagede buckk » 28 Mar 2012, 17:43

Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés sur cette génération de console (Too Human, X-Men Destiny), Denis Dyack a souhaité s'entretenir avec le site américain GamesIndustry au sujet du marché du jeu vidéo d'occasion.


Lire la suite
Avatar de l’utilisateur
buckk
XM | Rédacteur
XM | Rédacteur
 
Messages: 15954
Inscription: 21 Mai 2006, 15:28
Gamertag: buckk

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Liquidhardesign » 28 Mar 2012, 17:50

Ce qu'il dit ne s'applique pas à ses propres jeux je suppose, vu les daubes que c'est (surtout Too Human, je connais pas l'autre).

Si tout ça se concrétise, la prochaine gen sera lamentable...
Image
y'en avait un, il était mi-ours, mi-scorpion et re mi-ours derrière...
Avatar de l’utilisateur
Liquidhardesign
Active Member
Active Member
 
Messages: 1118
Inscription: 01 Déc 2006, 00:42
Localisation: Marethinicque
Gamertag: Liquidashi

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Matfer » 28 Mar 2012, 17:57

Surtout que Too Human est typiquement le jeu qui s'est retrouvé très rapidement (et trop) sur les étagères au point que les revendeurs n'en voulaient plus :mdr: Je comprends pourquoi ce monsieur a la dent dure contre ce marché-là :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Matfer
XM | Rédacteur en chef
XM | Rédacteur en chef
 
Messages: 59659
Inscription: 22 Sep 2002, 22:08
Gamertag: Matfer XM

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Gaz0line » 28 Mar 2012, 18:01

Si les jeux neufs n'étaient pas si hors de prix, il n'y aurait pas besoin de développer un si gros marché de l'occasion. Qui de l'oeuf ou de la poule ?
Je sens que je vais rester longtemps sur 360 si la next gen tue l'occasion !
Avatar de l’utilisateur
Gaz0line
Membre supérieur
Membre supérieur
 
Messages: 145
Inscription: 21 Aoû 2008, 11:19
Localisation: Paradise City

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Ned Larsen » 28 Mar 2012, 18:15

S'il tue l'occasion, il a intérêt à ce que ses titres fassent l'unanimité. Car le joueur ne prendra pas forcément le risque de jeter 60€ pour un jeu qu'il ne pourra pas revendre. En tuant l'occasion, ils tueront les petits développeurs.
Avatar de l’utilisateur
Ned Larsen
Silver Member
Silver Member
 
Messages: 4282
Inscription: 15 Nov 2007, 17:17
Localisation: Antony
Gamertag: Eztebans

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Jedi » 28 Mar 2012, 18:26

Il est pourtant dans le vrai, le marché de l'occasion impose de nouvelles dispositions, (Pass Online et autres activations et/ou limitations d'utilisation), pour faire face à la problématique du marché de l'occasion.
Car s'il est une partie du secteur vidéoludique qui rapporte le plus, c'est bien celui-là, enfin, il rapporte uniquement aux enseignes et aux faible nombre de groupes qui les gères, vu que ces acteurs ont toujours refusées que des droits d'auteurs soient appliqués sur leur "marché".

Perso, je pense que ces groupes devraient êtres totalement remaniés, voire même pour certains, être surtaxés fiscalement.
Xbox™ Modérateur
Jedi
Welcome
Welcome
 
Messages: 6
Inscription: 28 Mar 2012, 18:05
Gamertag: o Jedi o Drk

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede TrulsRohk » 28 Mar 2012, 18:46

Jedi a écrit:je pense que ces groupes devraient êtres totalement remaniés, voire même pour certains, être surtaxés fiscalement.


Donc en suivant ton point de vue on devrait taxer aussi toute les enseignes qui vendent des biens culturels d'occasion quels qu'ils soient (Cd,Dvd,livres...) ? :|
Image
Avatar de l’utilisateur
TrulsRohk
Membre inférieur
Membre inférieur
 
Messages: 75
Inscription: 08 Aoû 2008, 09:46
Gamertag: S3BDAMAN

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Sscrew49 » 28 Mar 2012, 19:10

Au début, je me suis dit qu'il avait pas tort. D'une certaine façon. C'est logique que le marché de l'occasion ait une incidence sur la vente de jeux neufs.
Mais pourtant, les CoD, FIFA & Co dont on a peu de doutes sur la rentabilité du jeu n'ont jamais été proposé au prix PUBLIC de 60€ et encore moins 50€. (je parle bien de prix PUBLIC)
Sscrew49
Gold Member
Gold Member
 
Messages: 8207
Inscription: 26 Nov 2007, 18:17
Localisation: Cholet-Nantes
Gamertag: Sscrew49

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Johnbobbybrett3 » 28 Mar 2012, 19:12

C'est débile ce qu'il dit...si il n'y a pas d'occasions je ne voie pas l’intérêt de baisser les prix vu qu'il n'y aura pas d'alternative.
Image
La chance...c'est pour les amateurs!
Avatar de l’utilisateur
Johnbobbybrett3
Gold Member
Gold Member
 
Messages: 9626
Inscription: 08 Nov 2006, 22:10
Gamertag: johnbobbybrett

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede le dino » 28 Mar 2012, 20:21

Faudrait surtout que son studio arrête de sortir des merdes pareilles...
le dino
Bien membré(e)
Bien membré(e)
 
Messages: 375
Inscription: 08 Déc 2007, 07:59

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Jedi » 28 Mar 2012, 20:51

TrulsRohk a écrit:Donc en suivant ton point de vue on devrait taxer aussi toute les enseignes qui vendent des biens culturels d'occasion quels qu'ils soient (Cd,Dvd,livres...) ? :|


Ils le sont, de façon indirecte, vu qu'ils ne peuvent récupérer la TVA de 5.5% de part leur activité, ce qui n'est par contre pas le cas des revendeurs de jeux vidéo d'occasion, c'est derniers ne bénéficiant pas de la qualité d’œuvres à part entières.

Sscrew49 a écrit:Au début, je me suis dit qu'il avait pas tort. D'une certaine façon. C'est logique que le marché de l'occasion ait une incidence sur la vente de jeux neufs.
Mais pourtant, les CoD, FIFA & Co dont on a peu de doutes sur la rentabilité du jeu n'ont jamais été proposé au prix PUBLIC de 60€ et encore moins 50€. (je parle bien de prix PUBLIC)


La question qu'il faut se poser est : pourquoi en France le prix est de 70€ alors que par exemple en Angleterre, le même jeu est vendu 20€ de moins... et pourtant, les centrales d'achats anglaises achètent les jeux aux éditeurs, exactement aux mêmes tarifs que leurs homologues françaises.
Dans le cas français, il s'agit d'une part de la TVA qui est élevée et, de la marge déraisonné des enseignes, c'est cela qui provoque ces écarts de prix.

Johnbobbybrett3 a écrit:C'est débile ce qu'il dit...si il n'y a pas d'occasions je ne voie pas l’intérêt de baisser les prix vu qu'il n'y aura pas d'alternative.


On ne va pas faire de cours de commerce appliqué, mais c'est exactement ce que souhaiteraient pouvoir faire les éditeurs, baisser les prix de vente, le problème étant le lobbying crée il y a quelques années par les trusts que représentent désormais les groupes possédant les plus grandes enseignes spécialisées.
Xbox™ Modérateur
Jedi
Welcome
Welcome
 
Messages: 6
Inscription: 28 Mar 2012, 18:05
Gamertag: o Jedi o Drk

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede shakanico » 29 Mar 2012, 09:08

Quels éditeurs ? EA ? Activision ? Blizzard ? Les plus gros éditeurs ne veulent absolument pas baisser le prix de vente. Leur unique motivation est d'augmenter leur marge donc s'ils arrivent à faire reculer cette des magasins physiques français, ils seront d'autant plus content d'augmenter la leur.
Image
Avatar de l’utilisateur
shakanico
au choix
au choix
 
Messages: 20242
Inscription: 05 Sep 2006, 17:32
Localisation: Mountains made of steam
Gamertag: I Leguman I
ID PSN: Leguman87
ID Steam: leguman87

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Kaiser Panda » 29 Mar 2012, 10:00

buckk a écrit:Une réaction qui va dans le sens des rumeurs évoquant l'arrivée d'une nouvelle Xbox anti-occasion.


Ainsi que celle toute chaude d'hier sur la PS4...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kaiser Panda
Very Active Member
Very Active Member
 
Messages: 1591
Inscription: 20 Oct 2010, 09:55
Localisation: Nantes.
Gamertag: Kaiser Panda 42

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Jedi » 29 Mar 2012, 13:03

shakanico a écrit:Quels éditeurs ? EA ? Activision ? Blizzard ? Les plus gros éditeurs ne veulent absolument pas baisser le prix de vente. Leur unique motivation est d'augmenter leur marge donc s'ils arrivent à faire reculer cette des magasins physiques français, ils seront d'autant plus content d'augmenter la leur.

Tu bosse chez un éditeur pour affirmer de telles choses ? si c'est le cas, je pense que tu as du louper quelques dizaines de réunions alors...
Chaque éditeur préfèrerait baisser sa marge si cela leur permet de vendre 10 à 30% d'exemplaires supplémentaires, c'est ainsi que l'on gagne des parts de marché et qu'il est possible de faire face à la concurrence, les études marketing réalisées ces dernières années vont toutes dans ce sens, c'est aussi pourquoi il y a un tel engouement de leur part pour le dématérialisé, pour s'affranchir de coûts de production de plus en plus conséquents et, brider ainsi le marché parallèle que représente l'occasion.
Eh oui, la motivation principale est le gain de parts de marché, car sans elles, pas de bénéfices envisageables, pas de perspectives d'investissements, etc.

Ce n'est pas parce que quelques licences rapportent des bénéfices aux éditeurs, qu'il faut croire que les fonds disponibles soient des puits sans fond et, que TOUS les studios de développement liés à ces éditeurs, obtiendront des enveloppes budgétaires suffisantes pour permettre des développements dignes de ce nom.
Aujourd'hui les studios sont directement soumis à différents facteurs, lesquels décideront de leurs pérennités ou de leurs fins, le premier étant le budget, qui lui-même découle des bénéfices dégagés par les développements précédents, eux-même soumis à des facteurs commerciaux tels que le marché de l'occasion, mais également le piratage, c'est donc un processus ou chaque déperdition a une incidence.

Bref, un éditeur est comme toute société, il doit faire des bénéfices, ce sont ces derniers qui lui permettront d'investir, de produire, de vivre, alors s'il est possible de comprendre certaines doléances de joueurs, il est déplacé de dire que tous les maux sont imputables aux éditeurs uniquement, une vision d'ensemble est indispensable pour apprécier réellement le pourquoi du comment et, sans faire ne serait-ce que quelques petites recherches de renseignements, je trouve facile de dire tout et n'importe quoi sans arguments réalistes et concrets.
Xbox™ Modérateur
Jedi
Welcome
Welcome
 
Messages: 6
Inscription: 28 Mar 2012, 18:05
Gamertag: o Jedi o Drk

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede shakanico » 30 Mar 2012, 09:25

Jedi a écrit:Tu bosse chez un éditeur pour affirmer de telles choses ? si c'est le cas, je pense que tu as du louper quelques dizaines de réunions alors...


Merci, maintenant on sait d'où tu viens :) Pas besoin de bosser chez un éditeur et d'avaler son discours corporate, j'ai 25 ans de jeux vidéo derrière moi et je suis quotidiennement l'industrie. Je te laisse tes petites sauteries marketing qui ont pour unique but de trouver de nouveaux moyens d'enfiler les joueurs en dégageant le maximum de profits (mort de l'occasion, pass-online, jeux découpés en DLC etc.)


Chaque éditeur préfèrerait baisser sa marge si cela leur permet de vendre 10 à 30% d'exemplaires supplémentaires, c'est ainsi que l'on gagne des parts de marché et qu'il est possible de faire face à la concurrence, les études marketing réalisées ces dernières années vont toutes dans ce sens, c'est aussi pourquoi il y a un tel engouement de leur part pour le dématérialisé, pour s'affranchir de coûts de production de plus en plus conséquents et, brider ainsi le marché parallèle que représente l'occasion.


Non, on gagne des parts de marché en proposant de bons produits. Le problème est que le jeu vidéo sur consoles est aujourd'hui un énorme business détenu par des gens qui sont là uniquement pour faire de l'argent et qui ne se soucient pas de la qualité des oeuvres proposées. Rentabilité, il n'y a que ce mot à la bouche. Comme l'a dit Keiji Inafune lorsqu'il a quitté Capcom :"aujourd'hui les créatifs du jeu vidéo sont devenus des hommes d'affaire". Que les principaux éditeurs arrêtent de prendre les joueurs pour des crétins en leur sortant annuellement les mêmes licences, en ne prenant aucun risque artistique et en imposant des contraintes stupides bridant la créativité. Combien de licences historiques du JV ont été souillées depuis la dernière gén dans l'unique but de rendre un produit hyper formaté afin de dégager le maximum de bénéfices tout en limitant les risques sur l'investissement ? Le marché de l'occasion est devenu la bête noire des éditeurs depuis que l'industrie du jv s'enfonce inexorablement dans un marasme créatif.


Ce n'est pas parce que quelques licences rapportent des bénéfices aux éditeurs, qu'il faut croire que les fonds disponibles soient des puits sans fond et, que TOUS les studios de développement liés à ces éditeurs, obtiendront des enveloppes budgétaires suffisantes pour permettre des développements dignes de ce nom.


Où ai-je écrit cela ? Nulle part.

Aujourd'hui les studios sont directement soumis à différents facteurs, lesquels décideront de leurs pérennités ou de leurs fins, le premier étant le budget, qui lui-même découle des bénéfices dégagés par les développements précédents, eux-même soumis à des facteurs commerciaux tels que le marché de l'occasion, mais également le piratage, c'est donc un processus ou chaque déperdition a une incidence.


Sauf que ce processus est un cercle vicieux dans lequel le studio qui ne reçoit pas un budget suffisant et/ou se voit imposer des contraintes de productivité ne pourra pas sortir le jeu qu'il imaginait. Donc moins de budget pour le prochain soft etc.

Ouroboros style.


Bref, un éditeur est comme toute société, il doit faire des bénéfices, ce sont ces derniers qui lui permettront d'investir, de produire, de vivre, alors s'il est possible de comprendre certaines doléances de joueurs, il est déplacé de dire que tous les maux sont imputables aux éditeurs uniquement, une vision d'ensemble est indispensable pour apprécier réellement le pourquoi du comment et, sans faire ne serait-ce que quelques petites recherches de renseignements, je trouve facile de dire tout et n'importe quoi sans arguments réalistes et concrets.


Personne ne remet en cause le droit des éditeurs de faire des bénéfices... Par contre que leur principal objectif soit de faire un max de pognon au détriment de la qualité des productions, là il y a un gros soucis. Les détaillants se font une trop grosse marge ? Oui. La TVA est trop importante ? Oui. Mais l'éditeur n'est pas le pauvre élément bafoué de la chaîne de production d'un jeu comme tu essaies de nous le faire croire. S'il revoyait son budget marketing astronomique sur certains titres, ça serait déjà une grosse réduction des coûts de production. Tu nous as fait une belle leçon de marketing pour les nuls mais ça ne suffit pas.
Image
Avatar de l’utilisateur
shakanico
au choix
au choix
 
Messages: 20242
Inscription: 05 Sep 2006, 17:32
Localisation: Mountains made of steam
Gamertag: I Leguman I
ID PSN: Leguman87
ID Steam: leguman87

Re: Tandis que son studio Silicon Knights enchaine les ratés

Messagede Jedi » 30 Mar 2012, 16:56

Oui, je bosse dans le milieu du jeu vidéo, mais pas là où tu le pense, j'ai monté ma propre agence de consulting, et il y a bientôt 8 ans qu'elle tourne bien, merci.
Quand à mon expérience en temps que simple joueur, cela a démarré en 1978, c'est devenu une véritable passion qui ne m'a pas quitté, au point que dans les années 82/84 j'ai même crées, codés et fais édités quelques jeux sur les "micro-ordinateurs" de l'époque, (ZX81, Spectrum, Oric1), je pense donc que nous partageons tous deux un bon cursus de suivi du secteur vidéoludique.

Je ne dis pas que les éditeurs sont à plaindre, mais qu'il ne faut pas croire que ce sont les seuls éléments à mettre en cause lorsque le marché subit des remous.
La créativité des studios n'est pas "bridée" par les éditeurs, ce sont simplement les impératifs qui parfois décident de la marche à suivre ou de la direction à prendre, avec mon agence, je réalise des dizaines d'enquêtes par an auprès de joueurs, pour savoir quels sont leurs souhaits, comment voient-ils évoluer telle licence, qu'aimeraient-ils voir apparaître dans telle autre, etc., ces enquêtes sont faites justement pour les studios et leurs éditeurs, (à leur demande).
Mon agence n'est pas la seule à faire ce genre de travail, nous sommes pléthore sur ce marché, et là également la concurrence est rude, il faut faire preuve de précision, de rapidité, d'originalité, etc.

Ce qu'il en ressort c'est que la grande majorité des joueurs "sondés", ont des vœux qui ne sont forcément pas ceux de tous, (il m'arrive même parfois d'être en désaccord avec la synthèse des analyses faites d'après ces enquêtes, mais bon, c'est comme ça), après ce sont aux studios et aux éditeurs de prendre ou non en considération tout cela, mais au moins ils ont des indicateurs.

Le fait est que, à diverses périodes, le secteur vidéoludique traverse des étapes charnières, qui sont nécessaire à son évolution, ces points de contrôle peuvent paraître déroutants, mais ils sont indispensables pour redonner de l'énergie à tous les acteurs du secteur.
2012 est justement l'une de ces transitions qu'il faut aborder, tout ce qui se prépare en coulisse est fait pour permettre aux utilisateurs et aux joueurs d'atteindre de nouvelles satisfactions, de nouveaux plaisirs, de nouvelles passions, tout en renforçant leur propre passion, celle qui les animes, ce n'est pas chose facile, un joueur est exigeant, à l'affut de chaque point positif ou négatif, mais dans l'ensemble, le challenge sera je pense remporté et, je crois que la période 2012/2013 sera un évènement marquant dans le jeu vidéo.
Xbox™ Modérateur
Jedi
Welcome
Welcome
 
Messages: 6
Inscription: 28 Mar 2012, 18:05
Gamertag: o Jedi o Drk

Re: Le marché de l'occasion à l'origine des prix élevés...

Messagede Sander_Cohen » 30 Mar 2012, 17:57

Too Human ? Même gratos j'en voudrai pas, alors à 70 balles... :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Sander_Cohen
Trop membré(e)
Trop membré(e)
 
Messages: 606
Inscription: 12 Déc 2007, 11:54

Re: Le marché de l'occasion à l'origine des prix élevés...

Messagede Dou » 30 Mar 2012, 19:59

Ne pas pouvoir jouir de la revente d'un bien acheter légalement, est ce légal ?
Avatar de l’utilisateur
Dou
Elite Member
Elite Member
 
Messages: 2273
Inscription: 11 Avr 2007, 13:14
Localisation: Rue Jean Moulin
Gamertag: Just DOU it

Re: Le marché de l'occasion à l'origine des prix élevés...

Messagede Matsuko » 30 Mar 2012, 21:03

Il a le dos large le marché de l'occasion ... s'ils baissaient le prix des jeux neuf on n'aurait plus aucun intérêt à acheter des jeux d'occasions, on prends pas un malin plaisir à acheter des jeux simplement parce qu'ils ont déjà été utilisés. Ils vont faire un bide s'ils font en sorte de contrer le marché de l'occasion, les ventes vont chuter, les prix vont encore augmenter, bref, j'aime pas ce qui approche
Avatar de l’utilisateur
Matsuko
XM | Vétéran
XM | Vétéran
 
Messages: 4496
Inscription: 19 Sep 2009, 00:41
Localisation: Grenoble
Gamertag: Matsuk0
ID PSN: Matsuko_chan
ID Nintendo: Matsuko
ID Steam: matsuk0

Re: Le marché de l'occasion à l'origine des prix élevés...

Messagede ACID BURN » 31 Mar 2012, 00:08

Nintendo prendra toute les parts de marché si la futur xbox et play ont ce systeme :D
Avatar de l’utilisateur
ACID BURN
XM | Admin sexy
XM | Admin sexy
 
Messages: 5647
Inscription: 20 Mai 2002, 15:06
Localisation: sunnydale school
ID PSN: eva51000

Suivante

Retourner vers Commentez les news publiées sur le site

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité